Le régime Micro BIC : modalités et avantages

SalonEn tant que loueur en meublé, vous pouvez déclarer vos revenus au régime réel simplifié ou au régime micro BIC encore appelé régime de la micro entreprise.
Ce dernier régime, bien que très simple à mettre en place, est généralement beaucoup moins avantageux que le régime réel simplifié.

Voici ses modalités :

  1. Conditions d’imposition
    Pour bénéficier du régime micro BIC, vos revenus annuels (chiffre d’affaires) ne doivent pas excéder 33 200 € (plafond à ajuster au prorata du temps d’exploitation au cours de l’année civile si besoin).
    Les recettes à prendre en compte pour l’appréciation du seuil de 33 200 € correspondent aux loyers perçus en excluant les recettes accessoires.
  2. Calcul du bénéfice taxable
    Le bénéfice taxable dans le cadre du régime micro BIC est égal aux recettes annuelles (loyers et recettes accessoires) diminuées d’un abattement forfaitaire de 50 %.
    Ce résultat va s’ajouter à vos autres revenus pour être soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.
    Cet abattement forfaitaire de 50 % est réputé tenir compte de toutes les charges afférents au bien loué. Vous ne pouvez rien déduire en plus.
  3. Obligations déclaratives
    Si vous optez pour le régime micro BIC, il faut reporter le montant de vos recettes (loyers perçus et recettes accessoires) directement sur votre déclaration de revenus. C’est l’administration qui appliquera l’abattement forfaitaire de 50 %.
    Les revenus des locations meublées non professionnelles seront automatiquement soumis aux prélèvements sociaux (15,5%, même pour les non résidents).
    Les obligations comptables consistent à tenir un livre de recettes et un livre d’achat.
  4. Avantages et inconvénients du régime Micro BIC
    Le régime micro BIC présente des formalités déclaratives simples, cependant l’abattement de 50% est souvent moins intéressant fiscalement que la déduction des charges et amortissements déductibles du régime réel simplifié.

Afin de vous aider à choisir le régime fiscal le plus avantageux pour vous, nous mettons à votre disposition un simulateur gratuit vous permettant de comparer gratuitement la charge fiscale s’appliquant pour chacun des deux régimes en fonction vos données (valeur du bien, charges, loyers).

Simulez votre économie d’impôt

Crédit photo : Andres Rueda

Les commentaires sont fermés.