LMNP – Les Nouveautés fiscales de 2018

Vous découvrirez dans cet article les principales nouveautés 2018 liées à votre activité de loueur en meublé non professionnel.

1. Changement du seuil

Le seuil de passage entre le micro bic et le régime réel est passé de 33 200 € à 70 000€ annuels au 01/01/2018.

Si vos revenus de location meublée sont inférieurs à 70 000€, ce qui est le cas de la majorité des LMNP, vous pouvez tout à fait opter pour le régime réel. Si vous avez commencé votre activité en 2017, vous avez jusqu’à la date de dépôt de déclaration du 3/05/2018 pour faire le choix de ce régime fiscal.

2. Durée d’engagement du régime

Depuis le 01/01/2018, un régime fiscal ne vous engage plus que sur un an. Vous pouvez ensuite effectuer un changement de régime en envoyant un courrier de levée d’option à votre service des impôts des entreprises, avant le 1er février de l’année fiscale concernée par le changement.

3. Les prélèvements sociaux

Le taux de prélèvements sociaux est passé de 15.5% à 17.2% au 01/01/2018. Dans la pratique, votre bénéfice imposable de location meublé sera donc imposé à votre barème personnel d’impôt sur le revenu + 17.2%, que vous soyez résident ou non résident fiscal français. En cas de déficit, ou de résultat à 0 sur votre activité, au régime réel, votre imposition sera toujours de 0.

4. Le prélèvement à la source

A partir des revenus 2019, les impôts vont appliquer le prélèvement à la source. En cas de bénéfice sur les revenus de location meublée perçus en 2018, il n’y aura pas d’impôt à payer. En revanche, il faudra bien toujours établir une déclaration, et une liasse fiscale dans le cadre du régime réel. Les travaux et achats effectués en 2018 dans le cadre de l’activité LMNP seront bien déductibles, et en cas de déficit celui-ci sera bien toujours reporté sur les futures années.

Pour découvrir nos services dans le cadre de votre déclaration au régime réel, consultez nos deux offres.

Les commentaires sont fermés.