Quelle fiscalité pour déclarer ses revenus de location meublée ?

SalonLa location meublée, même non professionnelle, constitue, sur le plan de la fiscalité, une activité commerciale, alors même qu’il s’agit d’une activité civile sur le plan juridique.
Les profits qui en résultent sont considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux qui doivent être imposés :

  1. Soit au régime micro BIC : très simple à mettre en place, il vous permet de bénéficier d’un abattement de 50% de vos revenus bruts (charges comprises), et de 71% en cas de logement classé meublé de tourisme.
  2. Soit au régime réel simplifié : ses formalités déclaratives et comptables sont plus complexes, mais il vous permet de déduire vos charges et d’amortir vos biens et votre mobilier.

Avec des revenus de plus de 33 200€, votre activité locative doit être déclarée au régime réel simplifié. De même si votre activité est créée sous la forme d’une indivision.

Le plus souvent, les loueurs en meublé optent pour le régime micro BIC, par simplicité ou méconnaissance du régime réel simplifié et ses modalités.
Mais saviez-vous que dans plus de 85% des cas le régime réel permet de réaliser des économies d’impôts ?

Afin de vous aider à choisir la fiscalité la plus avantageuse pour vous, nous mettons à votre disposition un simulateur gratuit qui vous permet de comparer gratuitement le montant de votre impôt pour chacun des deux régimes en fonction vos données (valeur du bien, charges, loyers).

Simulez votre économie d’impôt

Les commentaires sont fermés.