Simulateur

Les profits d'une activité de location meublée, même non professionnelle, sont considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux qui doivent être imposés au régime micro BIC ou au régime réel simplifié.

Dans plus de 85% des cas le régime réel vous permet de faire des économies d’impôt.

Afin de vous aider à choisir le régime fiscal le plus avantageux, nous mettons à votre disposition ce simulateur gratuit pour calculer le montant de votre impôt pour chacun des deux régimes en fonction de votre situation personnelle (valeur du bien, charges, loyers).

Après avoir cliqué sur le bouton "Calculer" vous pourrez recevoir gratuitement par email votre simulation détaillée, établie par le cabinet d'expertise comptable ELM CONSEIL, spécialiste de la location meublée.

Valeur actuelle du bien 
Valeur actuelle du mobilier 
Montant annuel des recettes  (Loyers charges comprises)
Montant annuel des charges  (Copropiété, assurance, taxe foncière, CFE)
Montant annuel des intérêts d'emprunts  (Et assurance)
Barème d'imposition   
Taux applicables aux revenus 2016 (impôt 2017) - Revenu imposable par part
jusqu’à 9 690 €
0 %
de 9 690 € à 26 764 €
14 %
de 26 764 € à 71 754 €
30 %
de 71 754 € à 151 956 €
41 %
plus de 151 956 €
45 %
  Calculer

Valeur estimée de votre bien

Vous êtes devenu propriétaire au cours de l’année, vous pouvez majorer la valeur du bien de vos frais d’acquisition (honoraires du notaire, droits de mutation et d’enregistrement, commissions versées à l’agence immobilière). Vous avez reçu le bien par succession ou par donation au cours de l’année, vous pouvez ajouter à la valeur de transmission les droits de donation ou de succession que vous avez versés au notaire. Dans les autres situations, la valeur estimée correspond à la valeur du bien au jour du début de l’activité. Afin que cette valeur soit incontestable nous vous conseillons de faire procéder à son évaluation par un expert immobilier ou sur un site spécialisé en ligne.

Valeur du mobilier

Valeur du mobilier acquis pour l’appartement : lit, table, chaise, meuble de rangement, électroménager, vaisselle, linge de maison… Si les achats datent de plusieurs années, vous pouvez indiquer une valeur d'occasion.

Recettes annuelles

Loyers et provisions de l’année auxquels s’ajoutent les recettes accessoires (par exemple remboursement par le locataire de ses consommations électriques).

Montant annuel des charges

Charges payées au cours de l’année (charges de copropriété, abonnements pris en charge par vos soins, assurance, taxe foncière, frais de comptabilité…).

Intérêts d’emprunt

Le montant des intérêts d’emprunt figure sur le plan de financement remis par votre banque ainsi que l'assurance de l'emprunt.

Barème d’imposition

Définissez votre taux d’imposition en fonction de votre revenu selon le barème officiel.

Les commentaires sont fermés.