Suivez-nous !

Nouveau loueur en meublé ?
pictogramme hotline Un conseiller LMNP répond à vos questions !

Vous êtes loueur en meublé non professionnel (LMNP) ou professionnel (LMP) ? Nous répondons dans cette vidéo et dans cet article à vos nombreuses questions sur la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) !

1. La CFE, c'est quoi ?

La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) compose, avec la Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE), la Contribution Économique Territoriale (CET). Il s'agit d'un impôt local instauré par la loi de finances 2010, destiné à remplacer la taxe professionnelle.

2. Qui doit payer la CFE ?

La CFE concerne les personnes qui exercent habituellement une activité professionnelle non salariée et les personnes fournissant une prestation d’hébergement, elle est due au 1er janvier.

Les loueurs en meublé, qu'ils soient professionnels ou non professionnels, sont assujettis à la CFE, quel que soit le régime d'imposition choisi (régime Réel Simplifié ou régime Micro BIC).
En effet, dès que le loueur en meublé déclare son début d'activité de loueur en meublé à l'INPI afin d'enregistrer son activité avec un numéro SIRET, il devient de facto soumis à la CFE.

3. Comment faire sa déclaration de CFE ?

Suite à la réception du SIRET, vous recevrez le formulaire 1447, qui est la déclaration initiale de CFE pour votre activité de loueur en meublé. Vous devrez ensuite compléter et renvoyer le 1447-C-SD au SIE (Service des Impôts des Entreprises) dont dépend votre logement meublé, afin que la CFE puisse être calculée.

Notez que le Cerfa 751 SD n'est plus utilisé par l'administration fiscale (vous n'êtes donc plus obligé de le remplir ni de le renvoyer).

Important : Dans le cadre de la souscription à une de nos offres d'accompagnement, nos experts en imposition des LMNP vous feront parvenir un guide pour compléter facilement le formulaire 1447-C-SD.

À savoir :

Une exonération de Cotisation foncière des Entreprises (CFE) est mise en place pour les loueurs en meublé qui réalisent un chiffre d'affaires annuel inférieur à 5000€, à partir des revenus 2019.

4. Comment est calculé le montant de la CFE ?

La base d'imposition de la CFE est la valeur locative du bien (telle qu'elle est prise en compte pour la taxe foncière). Le montant est ensuite déterminé en multipliant cette base par le taux d'imposition fixé par la commune. À Paris, ce taux était de 16.61% en 2018, ce qui est inférieur à la moyenne nationale qui s'élève à plus de 26%.

Lorsque la valeur locative est inférieure à la base minimale d'imposition calculée dans la commune où est situé le bien, une cotisation minimum est due. Elle est établie en fonction d'une base dont le montant est fixé par le conseil municipal. Par exemple, à Paris, ce montant minimum est de 76€.

Normalement, une CFE est établie dans chaque commune où le propriétaire possède un bien en location meublée.

À savoir :

Pour les loueurs en meublé non professionnels déclarant au régime Réel Simplifié, la CFE est une charge déductible des recettes de l'activité, au même titre que d'autres frais ou taxes payables par les LMNP (taxe foncière, l'assurance et les charges de copropriété par exemple).

5. LMNP : quand et comment payer la CFE ?

Pour régler votre CFE, vous devez créer un compte professionnel sur impots.gouv.fr à l’aide de votre numéro SIREN et ce, que vous soyez loueur en meublé professionnel ou non professionnel.

La CFE se paie uniquement à partir du site impots.gouv.fr avant le 15 décembre de l’année en cours. Nous vous conseillons de cocher la case « Payable à l’échéance » (présente dans les options) pour ne pas avoir à refaire la manipulation tous les ans.

Pour plus d'informations concernant cette taxe, vous pouvez consulter la page officielle proposée par le Service Public sur la Cotisation foncière des entreprises (CFE).

Cas d'exonération :
En tant que loueur en meublé vous êtes exonéré de CFE, sauf délibération contraire des collectivités bénéficiaires si:
- vous louez des locaux faisant partie de votre habitation personnelle et classés « meublés de tourisme » dans les conditions prévues par l'article L 324-1 du Code du tourisme ;
- vous n'êtes pas exonérées de plein droit et vous n'êtes pas concerné par la mention précédente, mais vous louez ou sous-louez en meublé tout ou partie de votre habitation personnelle. Sont notamment visés les propriétaires qui donnent en location des chambres d'hôtes dépendant de leur résidence personnelle.
Pour l'application de ces exonérations, l'habitation personnelle s'entend d'une habitation, principale ou secondaire, dont vous vous réservez la jouissance ou la disposition en dehors des périodes de location saisonnière.


Créez un compte professionnel pour votre LMNP :

  • 1ère étape :
    Pour créer votre espace professionnel sur impots.gouv.fr, cochez la case "Je crée puis j'active mon espace professionnel" comme ci-dessous.
CFE - espace professionnel impots.gouv.fr
  • 2ème étape :
    Cliquez sur le lien "1ère étape : Créez votre espace" (cf ci-dessous)
CFE - espace professionnel impots.gouv.fr - 1re etape
  • 3ème étape :
    Renseignez vos informations personnelles :
CFE - espace professionnel impots.gouv.fr - informations professionnelles
  • Dernière étape :
    La création de votre espace est maintenant terminée, vous recevrez sous 30 jours un code unique afin de vous connecter sur votre espace professionnel :
confirmation création espace professionnel

Une fois votre espace professionnel créé, retrouvez toutes les étapes pour payer votre CFE sur notre article : Comment régler la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) ?

Vous êtes LMNP : saviez-vous que dans 85 % des cas, le régime Réel Simplifié vous permettait de faire des économies d’impôt ?
Pour déterminer quel régime fiscal (micro Bic ou Réel Simplifié) est le plus avantageux pour vous, utilisez notre simulateur gratuit !

Simulez gratuitement vos économies d'impôt

Miniature Maud Velter Article rédigé par Maud Velter

Des conseillers à votre écoute

L’équipe JD2M est disponible pour répondre à vos questions

par téléphone au +33 (0)1 70 39 10 60
par e-mail en remplissant un formulaire de contact.

Contactez-nous par e-mail
Nouveau loueur en meublé ?

Avez-vous pensé à immatriculer votre activité de Loueur en Meublé ? Cette démarche est obligatoire et doit être accompli dans les 15 jours suivants votre début d'activité.

Immatriculez votre activité
Nos offres

Bénéficiez de notre aide tout au long de l’année pour éviter le stress du mois de mai (offres compatibles si vous êtes non résident).

Dès 130€ TTC après réduction d’impôt !

Découvrez nos offres
Le support de formation du loueur en meublé

Tout ce qu’il faut savoir avant de démarrer son projet immobilier.

Obtenez-le gratuitement
Modèles de contrats pour location meublée

Nos modèles types de baux de location meublée sont rédigés par notre experte juridique et entièrement personnalisables.

Accédez à nos modèles type
Avis clients
  • 4.8 / 5

Note moyenne donnée par 72 590 clients

Consultez tous les avis


Lire aussi...