Simulateur

Suivez-nous !

Les plus-values réalisées par les loueurs en meublé non professionnels à l’occasion de la cession des locaux d’habitation meublés sont soumises au régime des plus-values des particuliers.



Mode de calcul de l'impôt sur la plus-value des particuliers

Le notaire est chargé de l’établissement de la déclaration et du paiement de l’impôt pour le compte du vendeur lors de la publicité foncière.

La plus-value brute est égale à la différence entre le prix de cession et le prix d’acquisition.

Le prix de cession à retenir est le prix réel tel qu’il est stipulé dans l’acte, majoré de certaines charges et indemnités, et réduit sur justificatif du montant de la taxe sur la valeur ajoutée acquittée et des frais supportés par le vendeur à l’occasion de cette cession à condition que leur montant soit justifié (exemple : frais de diagnostics, frais de mainlevée de l’inscription hypothécaire grevant éventuellement le bien).

Le prix d’acquisition à retenir est le prix effectivement acquitté par le cédant, tel qu’il a été stipulé dans l’acte.

Il est majoré d’un certain nombre de frais et de dépenses diverses limitativement énumérés par la Loi. Il y a notamment :

  • les frais d’acquisition à titre onéreux (par exemple une vente) retenus soit pour leur montant réel sur justification, soit forfaitairement pour un montant de 7,5 % du prix d’acquisition ;
  • les frais d’acquisition à titre gratuit (par exemple dans le cas d’un bien recueilli par succession), si ces frais et droits de mutation ont été supportés par le vendeur ;
  • les travaux : soit sous certaines conditions pour leur montant réel (uniquement si ces travaux ont été réalisés par une entreprise et sur facture), soit forfaitairement pour un montant correspondant à 15 % du prix d’acquisition sans justificatif, à la condition que le contribuable cède le logement plus de cinq ans après son acquisition.

Impôt sur la plus-value

Pour obtenir la plus-value imposable, la plus-value brute est réduite d’abattements par paliers :

  • 6 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième et jusqu’à la vingt-et-unième ;
  • puis 4 % au terme de la vingt-deuxième année de détention.

Le montant de la plus-value imposable est taxée au taux de 19 %. L’exonération d’impôt sur la plus-value est donc acquise après vingt-deux ans de détention du bien.

Pour la détermination du montant imposable aux prélèvements sociaux des plus-values immobilières, l’abattement pour durée de détention est de :

  • 1,65 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième et jusqu’à la vingt-et-unième ;
  • 1,60 % pour la vingt-deuxième année de détention ;
  • 9 % pour chaque année au-delà de la vingt-deuxième.

Prélèvements sociaux

Le montant de la plus-value imposable est ensuite taxé au taux de 17.2 %.
L’exonération des prélèvements sociaux est donc acquise au-delà d’un délai de détention de trente ans.

À noter : Les revenus perçus en France par des non-résidents sont également assujettis aux prélèvements sociaux au taux de 17.2 %

Il existe des cas d’exonérations de la plus-value, notamment :

  • la cession de sa résidence principale ;
  • la cession d’un bien d’une valeur inférieure ou égale à 15 000 €
    en pleine propriété ;
  • la première cession d’un logement autre que la résidence principale
    du vendeur sous réserve :
    – que le cédant n’ait pas été propriétaire de sa résidence principale, directement ou par personne interposée, au cours des quatre années précédant la cession,
    – et que le prix de vente soit remployé totalement ou partiellement
    dans l’acquisition ou la construction d’un logement que le vendeur affecte à sa résidence principale et ce, dans un délai de vingt-quatre mois. Étant précisé qu’en cas de remploi partiel, seule la fraction du prix remployée pourra bénéficier de l’exonération. En cas de manquement, l’exonération sera remise en cause au titre de l’année du manquement.
  • la vente de la résidence en France des non-résidents.

Exemple : Vous avez acheté un appartement 100 000 € le 30 juin 2013, vous le vendez le 1er mai 2020 au prix de 170 000 € net vendeur. Les divers diagnostics vous ont coûté 600 €. Il n’y a pas d’inscription hypothécaire.

Prix de cession 170 000€
À déduire : Diagnostics -600€
Prix de cession corrigé 169 400€


Prix d'acquisition 100 000€
A ajouter :
Frais d'acquisition 7.5%
Travaux 15%

7 500€
15 000€
Prix d’acquisition corrigé 122 500€
Plus-value brute 46 900€
Abattement par année détention
Vous détenez le bien depuis plus de 6 ans
Vous bénéficiez donc d’un abattement de 6 % au niveau
de la base de l’impôt sur le revenu
Vous bénéficiez donc d’un abattement de 1,65 % au
niveau des prélèvements sociaux



-2 814€

-774 €
Plus-value imposable à l’impôt sur le revenu
Plus-value imposable aux prélèvement sociaux
Impôt sur le revenu au taux de 19 %
Prélèvements sociaux de 17,2 %

TOTAL DES IMPOSITIONS
44 086€
46 126€
8 377€
7 934€

16 311€


LMNP : Evaluer le montant de votre imposition sur la plus-value

Fiscalité LMNP


Lire aussi...

Propriétaires - faut-il louer vide ou meublé ?

Propriétaires - faut-il louer vide ou meublé ?

Propriétaires, est-il plus intéressant de louer son bien vide ou meublé ? Découvrez le point de vue de nos experts.

Dates de déclaration LMNP - LMP - Calendrier des échéances fiscales 2021

Dates de déclaration LMNP - LMP - Calendrier des échéances fiscales 2021

Location meublée - Le calendrier des échéances fiscales et la date limite pour votre déclaration d'activité LMNP LMP

Changer de régime et passer du micro BIC au réel

Changer de régime et passer du micro BIC au réel

Lorsque les recettes de la location meublée sont inférieures à 70 000 €, le contribuable est soumis par défaut au régime du Micro BIC.
Afin d’optimiser sa fiscalité LMNP ou LMP et minimiser les impôts à payer, il peut opter pour le régime Réel Simplifié.

Location meublée saisonnière : qui paye la taxe de séjour ?

Location meublée saisonnière : qui paye la taxe de séjour ?

La taxe de séjour: êtes-vous redevable de cet impôt et quel est son montant ?  Nos experts spécialistes de la location meublée vous répondent.

LMNP – La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) : Mode d’emploi

LMNP – La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) : Mode d’emploi

Montant, exonération, questionnaire 751-SD...retrouvez toutes les informations sur la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises)

Location meublée d'une partie de sa résidence principale : les conditions pour être exonéré d'impôt

Location meublée d'une partie de sa résidence principale : les conditions pour être exonéré d'impôt

Les propriétaires qui louent en meublé une partie de leur résidence principale peuvent être exonérés d'impôt, notamment en fixant un loyer raisonnable. Tous nos conseils dans cet article.

LMNP - LMP - Réduire vos impôts grâce à l'OGA (ou CGA)

LMNP - LMP - Réduire vos impôts grâce à l'OGA (ou CGA)

En tant que LMNP ou LMP, vous pouvez réduire vos impôts globaux des frais de comptabilité grâce à l'adhésion à un organisme ou centre de gestion agréé. Découvrez comment...

Les taxes en location meublée non professionnelle et professionnelle

Les taxes en location meublée non professionnelle et professionnelle

Un loueur en meublé doit s’acquitter de la taxe foncière, la cotisation foncière des entreprises et dans certains cas, la taxe d'habitation. Explications...

LMNP - Les 5 avantages du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel

LMNP - Les 5 avantages du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel

Les principaux avantages du statut LMNP à connaitre avant de se lancer dans la location meublée

Location Meublée - Statut LMNP ou LMP ?

Location Meublée - Statut LMNP ou LMP ?

Loueur en meublé professionnel (LMP) ou loueur en meublé non professionnel (LMNP) : quel statut pour faire sa déclaration de revenus de location meublée ?

Tout savoir sur la fiscalité du meublé pour les non-résidents

Tout savoir sur la fiscalité du meublé pour les non-résidents

Vous résidez à l'étranger et vous louez un logement meublé en France? Découvrez en vidéo la fiscalité du meublé pour les non-résidents expliquée par notre experte Maud Velter.

Revenus de location meublée - quelle fiscalité pour les non résidents en France ?

Revenus de location meublée - quelle fiscalité pour les non résidents en France ?

Les revenus locatifs perçus sur des biens meublés situés en France sont imposés en France et soumis à l'impôt sur le revenu et aux contributions sociales, même si le propriétaire ne réside pas en France.

 Les 5 documents pour bien débuter son activité LMNP

Les 5 documents pour bien débuter son activité LMNP

Nouveau loueur en meublé? Découvrez les 5 documents à connaître pour commencer votre activité sur des bonnes bases !

Fiscalité location meublée - Les astuces à connaître

Fiscalité location meublée - Les astuces à connaître

Les conseils de nos experts LMNP pour optimiser la gestion de votre location meublée non professionnelle

LMP - LMNP : Comment régler la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) ?

LMP - LMNP : Comment régler la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) ?

En tant que Loueur en meublé, vous êtes normalement assujetti à la CFE, excepté la 1ère année de déclaration pour laquelle vous en êtes exonéré. Explications...

Loueur en meublé professionnel ou non professionnel et incidences sur la plus-value

Loueur en meublé professionnel ou non professionnel et incidences sur la plus-value

En savoir plus au sujet des incidences sur les plus-values pour les loueurs en meublés professionnels ou non professionnels.

Expert-comptable LMNP – Pourquoi choisir un professionnel pour établir vos déclarations ?

Expert-comptable LMNP – Pourquoi choisir un professionnel pour établir vos déclarations ?

Découvrez les raisons de passer par un cabinet comptable pour assurer votre comptabilité LMNP ou LMP et établir vos déclarations fiscales.

Location meublée - quelle fiscalité pour déclarer ses revenus ?

Location meublée - quelle fiscalité pour déclarer ses revenus ?

Régime fiscal réel ou micro BIC ? Quelle fiscalité choisir pour faire des économies d'impôts? Jedeclaremonmeuble.com vous propose son simulateur en ligne.

LMNP - La Contribution Économique et Territoriale (CET), qu'est ce que c'est ?

LMNP - La Contribution Économique et Territoriale (CET), qu'est ce que c'est ?

La contribution économique et territoriale est une taxe qui s'applique à toute personne exerçant une activité commerciale. Vous en serez redevable que vous soyez loueur en meublé non professionnel (LMNP) ou professionnel (LMP). Plus d'explications dans cet article

Logement meublé de moins de 14m² :  taxe sur les micro-logements pour 2019

Logement meublé de moins de 14m² : taxe sur les micro-logements pour 2019

Tout savoir sur les modalités de la taxe sur les micro-logements (moins de 14m²)

Location meublée - quels sont les prélèvements sociaux ?

Location meublée - quels sont les prélèvements sociaux ?

Dans cet article, retrouvez les prélèvements sociaux liés à vos revenus de location meublée.

Quelles démarches administratives pour débuter une activité de loueur en meublé non professionnel ?

Quelles démarches administratives pour débuter une activité de loueur en meublé non professionnel ?

Choix du régime fiscal, déclaration de début d'activité, levée d'option ... retrouvez toutes les démarches LMNP à effectuer !

Location meublée : Assujettissement ou exonération de TVA?

Location meublée : Assujettissement ou exonération de TVA?

Récupération de la TVA et location meublée (LMNP / LMP): quelles sont les exceptions à l’exonération de TVA?

LMNP - Les avantages de passer de la location vide à la location meublée

LMNP - Les avantages de passer de la location vide à la location meublée

Découvrez les avantages dont vous bénéficierez en passant votre bien de la location vide à la location meublée non professionnelle !

Nos offres

Bénéficiez de notre aide tout au long de l’année pour éviter le stress du mois de mai (offres compatibles si vous êtes non résident).

Dès 119€ TTC après réduction d’impôt !

Découvrir nos offres

Avis clients

  • 4.7 / 5

Note moyenne donnée par 26 363 clients

Voir tous les avis

Contactez-nous

L’équipe JD2M est disponible pour répondre à vos questions

par téléphone au +33 (0)1 70 39 10 60
par e-mail en remplissant le formulaire ci-dessous.

Contact